Photographe mariage Nord Pas-de-Calais

Thierry Hernu Maître Artisan


Thierry Hernu, Maître artisan en photographie, partage volontiers sa passion et son savoir faire depuis plus de 20 ans. Figure emblématique du commerce local, le photographe montignynois Thierry Hernu vient de se voir décerner l’appellation de  Maître artisan. Portrait d’un commerçant connu et reconnu.

Depuis 1991, c’est avec un enthousiasme débordant, sourire aux lèvres et une bonne dose d’humour que Thierry Hernu accueille chaque jour ses clients dans son magasin, ses studios mais aussi son parc. Venus de toute la région, ils apprécient ses conseils tout autant que sa technique et sa fibre commerciale qui lui ont valu le titre de « Maître artisan ». Et Martine, son amie, artiste peintre, apporte de son côté une touc
he féminine lors des prises de vue. Pour obtenir ce diplôme décerné par la Chambre des métiers et de l’artisanat, Thierry Hernu a dû justifier d’un savoir-faire acquis au fil des années, de la qualité et de la maîtrise du travail mais aussi faire valoir ses diplômes, ses participations à des concours, expositions, salons, tout en faisant des stages de formation avec des professionnels reconnus en France et à l’étranger et s’investir dans un groupement de photographes professionnels .

Une partie du magasin

Comme l’explique Thierry Hernu « Obtenir le titre de Maître artisan se mérite et doit se justifier, c’est dire si cette qualification est tout sauf galvaudée ! Ce titre de Maître artisan est garant auprès des consommateurs de l’identité et de la qualité du travail artisanal. C’est une preuve d’excellence pour l’entreprise, alliant le talent et la compétence. Et je dois dire que je suis très fier de mon diplôme mais il me faut encore apprendre, m’améliorer, pour donner à ma profession les titres de noblesse qu’elle mérite. » C’est en effet un véritable aboutissement pour celui qui avait commencé en bas de l’échelle comme vendeur. « Après mes études, et une passion pour la photographie, j’ai rejoint l’équipe de Cuvelier photo rue de Paris à Lens, où je suis devenu vendeur polyvalent. Je faisais à l’époque de la vente mais aussi de la prise de vue en studio et étais opérateur sur mini lab. Lorsque Marcel Cuvelier a pris sa retraite, et grâce à cette polyvalence, je me suis senti capable d’ouvrir mon propre magasin, ce que j’ai fait en 1991 à Montigny-en-Gohelle. » Thierry Hernu a vécu le passage au numérique au début des années 2000. Et celui-ci n’a pas été que bénéfique pour la profession. « Ce métier est passionnant, innovant. L’arrivée du numérique a été une avancée formidable pour tous, mais elle a posé d’énormes problèmes financiers pour la chaîne photographique. Moins de tirages photos, de pellicules, d’appareils jetables, d’où dépôt de bilan des laboratoires et des fabricants de films. Maintenant tout le monde peut se targuer d’être photographe, il est facile de mitrailler un sujet en se disant « il y en aura bien une de bonne » ». Tout le contraire d’un photographe professionnel qui, lui, essaie de capter une émotion, un regard, une expression, un sourire, une complicité, une tendresse, dès la première photo pour immortaliser ce moment magique. « Malheureusement de plus en plus de personnes pensent qu’il suffit d’avoir un appareil photo numérique pour devenir photographe », souligne l’artiste avec un peu d’amertume.

Alors si vous avez envie de vous faire tirer le portrait par un Maitre artisan photographe, n’hésitez pas ! En revanche, si vous avez envie d’échanger autour de la photo, prévoyez un peu plus de temps que prévu, car le photographe est loin d’être avare en conseils et explications.

Comments are closed.

Content Protected Using Blog Protector By: PcDrome.